Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

alphaville60.overblog.com

alphaville60.overblog.com

Journal d'un spectateur


Post-scriptum 3: le Black Album des Beatles dans Boyhood

Publié par jsma sur 18 Décembre 2014, 22:46pm

Catégories : #post-scriptum, #boyhood, #beatles, #paul mccartney, #band on the run, #richard linklater, #notes

Post-scriptum 3: le Black Album des Beatles dans Boyhood

Composée essentiellement de tubes pop des années 2000 (de Yellow de Coldplay à Deep Blue d'Arcade Fire), la bande originale de Boyhood est l'exacte antithèse de celle de Saint Laurent: aucun désir ici de se distinguer par l'élégance de son goût, mais plutôt une volonté - à la fois modeste et généreuse - de saisir par la musique un temps impersonnel et collectif qui est précisément celui des chansons qui passent à la radio, vieux tubes que l'on réécoute dans une voiture (Band on the run des Wings) ou musique de fond qui accompagne une partie de bowling (Try again d'Aaliyah). Les chansons de Boyhood ne donnent jamais l'impression de surplomber le film, elles traversent l'existence de Mason comme elles ont simplement traversé la nôtre: ce n'est qu'après-coup que l'on recollera les morceaux, comprenant quel moment important la chanson a emporté avec elle (1).

A ce titre, l'une des plus belles scènes de Boyhood est celle où le père de Mason (Ethan Hawke) offre à son fils une compilation fantôme des Beatles, le Black Album, qui réunit tous les tubes écrits par les Fab Four après leur séparation officielle. Le choix des titres (parmi lesquels figurent Band on the run, Jealous Guy, My sweet Lord et Photograph) est une façon comme une autre de recoller les morceaux. Dans ce film hanté par la séparation (les parents de Mason sont divorcés et essaient tant bien que mal de refaire leur vie, Mason lui-même finit par se séparer de son premier amour) où l'on ne cesse de se retrouver pour fêter des anniversaires (jusqu'au départ de Mason pour l'université), la musique est ce par quoi se reconstitue un sens. Et si le Black Album offert à Mason est le plus beau des cadeaux d'anniversaire, c'est parce qu'il est un objet symbolique par lequel un père dit à son fils que le fil entre eux ne s'est pas perdu, que leur histoire, même éclatée en morceaux, continue.

Quel titre peut alors mieux résumer l'esprit de Boyhood que Band on the run des Wings? L'un des couplets de la chanson dit: "Well the Rain exploded with a mighty crash/ As we fell into the Sun/ And the first one said to the second one/ I hope you're having fun." Bien, la pluie a éclaté dans un puissant fracas/ Quand nous tombions dans le soleil/ Et le premier a dit au second/ J'espère que tu t'amuses.

(1) Voir la critique de Boyhood publiée en août dernier dans la revue Débordements. Romain Lefebvre notait que "la vie de Mason ne comporte rien que nos vies ne pourraient comporter, mais il faut voir cela sur l’écran pour réaliser ce qu’elles contiennent d’important." (la critique complète se trouve sur le site www.debordements.fr).

Boyhood de Richard Linklater (sortie le 23 juillet 2014), avec Ellar Coltrane (Mason), Patricia Arquette (Olivia), Ethan Hawke (Mason Sr.), Lorelei Linklater (Samantha), Nick Krause (Charlie). Photographie: Lee Daniel. 166 min.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents